La pandémie mondiale du COVID-19 a brusquement transformé nos sociétés, nous contraignant à arrêter nos activités quotidiennes afin de rester à la maison. Ces mesures ont particulièrement affecté le secteur de la restauration qui a dû cesser de servir ses clients.

Au milieu de cette crise, il est important de trouver des stratégies et des ressources pour nous aider à la traverser. Soit vous voyez la crise comme une opportunité d’apprendre ou, si vous ne pouvez pas voir la lumière à la fin du tunnel, vous devez vous préparez à faire face à la situation actuelle.

Pour aider à atténuer l’impact de l’urgence sanitaire et à mieux affronter la crise du Coronavirus, nous avons préparé une liste de pratiques que vous pouvez mettre en place :

 

Stratégie business

La fermeture temporaire des restaurants est une épreuve très rude pour le business. En attendant que la tempête passe, des mesures peuvent-être prises pour préparer le futur et profiter de ce temps disponible pour faire toutes ces tâches importantes, mais pas urgentes, que vous n’aviez jamais eu la possibilité de commencer.

 

Analysez la situation de l’entreprise

Vérifiez les chiffres pré-fermeture afin de définir où sont les pics de consommation, quels produits sont les plus demandés, si le service en terrasse fonctionne bien ou si les employés sont bien répartis par shift. Toutes ces données vont vous permettre d’avoir une vision globale sur votre affaire afin de préparer un plan d’action efficace pour la réouverture.

Grâce à l’analyse des données, vous pouvez également cibler les domaines à améliorer, déterminer quels processus sont les moins optimaux et réfléchir à la manière de les transformer. Ce peut être l’organisation du travail, l’aménagement du restaurant, la gestion des stocks. C’est le moment de réfléchir plus posément à tous ces changements que vous avez envisagés de faire.

 

Préparer la réouverture

Une des expériences qui manque le plus aux gens lors de cette crise du coronavirus est de pouvoir sortir boire un verre ou manger avec ses amis ou sa famille. C’est pourquoi, il est important d’être bien préparé à accueillir de nouveau vos clients. Cela peut être l’occasion de changer le menu, d’analyser les tendances culinaires en fonction des saisons.

 

Restez en contact avec vos clients

Durant la quarantaine, vous ressentez tous le besoin d’interagir avec le monde extérieur, notamment vos clients. Utilisez tous les canaux disponibles (blog, site web, réseaux sociaux) pour communiquer avec eux. Vous pouvez expliquer la situation actuelle, les encourager à venir dans votre restaurant après la crise ou promouvoir des offres spéciales.

 

Stratégie financière

Outre l’aide financière disponible pour chaque entreprise, il est recommandé d’élaborer un plan d’action pour anticiper les conséquences de la fermeture continue des restaurants. Voici quelques suggestions pour vous aider à vous préparer pendant cette période.

 

Etudiez votre situation financière

Vérifiez vos comptes d’entreprise pour voir si vous disposez de ressources suffisantes pour couvrir les dépenses et faire face aux imprévus. Comme il n’est pas possible de fixer une date de fin de blocage, il est important de définir la durée pendant laquelle vous pouvez tenir. Si vous n’avez pas de coussin d’épargne ou si votre niveau d’endettement est élevé, il peut être nécessaire de rechercher d’autres sources de financement.

 

Optimisez vos ressources

C’est le moment de repenser votre business model. Avez-vous la possibilité de proposer de la vente à emporter pendant la fermeture du restaurant ? Cela peut s’avérer être une bouée de sauvetage pour les restaurants et les cafés.

 

Charges, économies et négociation

Dans un moment comme celui-ci, il est important d’étudier vos charges régulières et de chercher des options pour les réduire au minimum. Parlez à vos fournisseurs (électricité, téléphone, maintenance, logiciels, etc.) afin d’essayer de conclure des accords qui vous aideront à économiser le plus possible.

 

Stratégies personnelles

La quarantaine, l’inquiétude pour nos proches et l’incertitude quant à l’avenir provoquée par cette crise des coronavirus mettent notre santé mentale à l’épreuve. Il est normal d’éprouver des sentiments d’irritabilité, de peur, de frustration ou d’ennui. Cependant, il existe des outils pour minimiser les effets de la crise.

 

Evitez la surinformation

La tentation de regarder les nouvelles pendant de longues périodes et de faire défiler les articles en ligne est compréhensible. Cependant, il est parfois nécessaire de se déconnecter du problème. Il est important de limiter votre exposition aux médias à certains moments de la journée.

 

N’utilisez que des sources fiables

Ne croyez pas tout ce qui passe par les réseaux sociaux ou les médias. Il y a beaucoup de désinformation et il est préférable de s’informer auprès de sources fiables. Consultez les sites web du gouvernement, les sources d’information sérieuses ou votre service national de santé.

 

Suivez une routine journalière

Se lever tôt, prendre un petit déjeuner, s’habiller, regarder les emails… Nous avons tous des habitudes durant notre journée de travail. Les maintenir nous aidera à traverser cette période avec un certain sens de la normalité.

 

Restez en contact avec votre équipe

De nos jours, l’isolement physique n’implique pas l’isolement social. Grâce à la technologie, nous pouvons facilement parler aux personnes de nos équipes. Prenez des nouvelles d’eux, même si nous n’avez pas d’informations particulières à partager. Ils apprécieront votre intérêt et seront mieux préparés à la réouverture si vous les maintenez engagés.

 

Le secteur de la restauration est confronté à un scénario sans précédent marqué par l’incertitude de la crise des coronavirus. La situation évolue de jour en jour, ce qui rend difficile la planification à court et moyen terme. C’est pourquoi il est temps de profiter du temps libre pour trouver des solutions et rester dans l’action.