Ce mois-ci nous accueillons James McLuckie au sein de l’équipe de Flow Hospitality Training en tant que Chief Learning Officer. Ce rôle contrôlera tous les contenus de formation et sera responsable de nos équipes créatives et du module de création de contenus.

Nous avons pris un café avec James pour le connaître un peu mieux, savoir quelle est sa vision pour la formation digitale et ce qui l’a poussé à rejoindre notre équipe.

Racontez-nous un peu votre parcours 

« Ces 15 dernières années j’ai surtout travaillé dans la formation digitale, principalement en gestion d’équipes et de contenus. J’ai travaillé avec beaucoup de grandes entreprises, et c’est ainsi que j’ai fini par collaborer dans différents domaines de l’industrie de la formation digitale. J’ai fais partie du Conseil d’Administration de E Learning Network (Réseau E Learning) pendant quatre ou cinq ans et je suis Juge du Prix Learning Technologies (Technologies de Formation), sur lequel je suis entrain de travailler en ce moment.

En conclusion, la formation digitale a défini la plus grande partie de ma carrière. Avant tout ça, j’ai aussi développé mes compétences en formation et développement traditionnels pour une institution financière. Mais j’ai finis par comprendre que je ne pourrais pas me lever chaque jour et m’enthousiasmer sur des hypothèques à intérêt fixe, et j’ai donc choisis de tenter quelque chose de nouveau. À ce moment-là la formation digitale commençait à se développer en force et j’ai beaucoup aimé l’expérience, et après tant d’années me voilà encore dans ce secteur.

James-Content Manager

Quelle est votre vision du futur de la formation digitale ?  

Les deux tendances qui m’intéressent le plus sont la personnalisation de la formation et l’évolution du format des contenus de formation.

L’Intelligence Artificielle (IA) renforce la formation personnalisée

Le temps de l’IA est venu pour la formation et le développement. Pensez à comment nous faisons nos courses sur internet, ou à la sophistication des algorithmes de recommandations musicales ou informatives. Il est très intéressant de penser qu’il est possible de faire cela aussi pour la formation. Dans l’industrie de la restauration, les équipes font des journées très longues avec des pauses courtes pour un sandwich et passent généralement leur temps libre sur leur portable. C’est pour ça qu’il serait incroyable de pouvoir recevoir des recommandations de formation ultra visées pour chaque personne.

Évolution des formats et supports de formation

Lorsque j’ai commencé à créer des formations de e-learning, tout le monde voulait des formations homogènes de plusieurs heures. Mettez tout dans la formation, restez collés à vos écrans jusqu’à ce que vous ayez lu les 60 diapositives et fais tous vos tests, en assumant qu’à la finalisation tout le monde possède les compétences requises. La tendance actuelle se dirige vers des mini formations aux formats variés tels que vidéos, animations, jeux, graphiques ou listes.

Quelles sont vos attentes pour votre nouveau poste chez Flow ?  

J’ai toujours travaillé dans la direction et gestion d’équipes dans des espaces génériques chez des clients comme Google, Salesforce ou Heineken, des gouvernements locaux et institutions financières, qui sont des industries très variées. La possibilité de me spécialiser dans un secteur me semblait très attirantes, spécialement dans l’hôtellerie-restauration. Mon mari est un food-blogger et a donc été très encourageant lorsque je pensais à faire ce changement. Il me semble que l’industrie de l’hôtellerie-restauration est amusante, en évolution constante et très innovante.

Dans mon expérience antérieure, j’ai presque toujours travaillé avec des designers de parcours de formation et externalisais la créativité et les multimédias type animations et jeux, chose que Flow n’externalise pas, et le fait de gérer et alimenter tout cela est très attirant pour moi. De plus, c’est un moment très motivant pour rejoindre la compagnie, en pleine fusion avec Mapal Software. La stratégie est très ambitieuse et motivante, avec ses défis et difficultés, et ceci est très positif pour moi.