La crise du COVID et la croissance du télétravail ont prouvé que ce dernier est un système d’organisation professionnelle efficace. Avant la pandémie, certaines entreprises avaient déjà parié sur cette formule de gestion, plus flexible. Un bon exemple est la marque espagnole Manolo Bakes, connue pour ses délicieux produits sucrés et salés.

Nous avons échangé avec Daniel Herrero, directeur de RH et formation chez Manolo Bakes, pour comprendre comment importer ce modèle de télétravail au secteur de la restauration. Concrètement, les fonctions moins connues que le public ne voit pas, comme la gestion des achats, des opérations ou des ressources humaines.

L’histoire de Manolo Bakes et le télétravail

Manolo Bakes est une compagnie jeune, avec un peu plus de deux ans de vie, et constituée d’équipes très jeunes dans tous les départements. « Depuis sa création, nous avons toujours été concentrés sur la digitalisation de tous les process (ressources humaines, opérations, achats, etc.) afin de pouvoir gérer efficacement une entreprise en croissance exponentielle ». 

C’est pour cela que, depuis le début, ils ont toujours eu des outils digitaux, autant pour la gestion que pour la communication interne et externe. De cette façon, tous les employés du siège peuvent être autonomes de chez eux en toute normalité. Il en est de même sur tous les restaurants : « Depuis le début, nous avons formés tous nos employés, et surtout les gérants, pour qu’ils utilisent ces outils tous les jours, et que la communication entre eux et les différents départements soit la plus fluide et efficace possible, toujours en temps réel ».

En réponse au coronavirus, la compagnie a adapté ses bureaux pour que les employés puissent choisir s’ils travaillent de chez ou des bureaux. « Mêmes si nous avons adapté nos bureaux, avec toutes les mesures de sécurité nécessaires pour affronter le travail sans danger, nous voulons être à la pointe de ce genre de politiques ». L’utilisation d’outils digitaux de gestion pour la restauration leur permet d’avoir une qualité et efficacité « identique depuis n’importe quel endroit ».

Quels sont les avantages du télétravail ?

Fléxibilité

Herrero en est convaincu : « Surtout, la flexibilité de pouvoir travailler partout ». De plus, les outils dans le cloud complémentés d’une application mobile « nous permettent de travailler à tout moment depuis notre téléphone ou tablette, sans avoir besoin d’avoir un PC sur soi,». Il en est de même pour les gérants des différents sites ; même s’ils peuvent faire face à leurs fonctions de gestion sur le point de vente, ils choisissent souvent de continuer chez eux grâce à la commodité que fournissent les outils digitaux. 

Conciliation et sécurité

« Chez Manolo Bakes nous sommes habitués aux avantages du télétravail, surtout en termes d’efficacité et de conciliation de la vie de famille. Nous avons tous les équipements et les outils pour le faire ». De cette façon, ils garantissent la sécurité de leurs employés. 

Efficacité, évolutivité et homogénéité 

« La seule façon qu’à une entreprise comme la nôtre d’être efficace et évolutive dans sa croissance, est d’utiliser des outils digitaux qui nous permettent de gérer 10, 100 ou 1.000 locaux de façon homogène, et d’assurer que les méthodologies de travail utilisées sont identiques sur tous les sites ». 

Optimisation du temps de travail

Travailler à distance permet de se concentrer plus facilement, et de travailler plus vite, d’optimiser le temps de travail et d’analyser les KPIs plus efficacement pour la prise de décisions. Pour Herrero, « ce n’est pas seulement l’économie de temps des trajets aller-retour au bureau, mais aussi l’économie de temps perdu sur les tâches chronophages ». 

La clé du succès : combiner travail à distance et présentiel

Même si la technologie et les outils digitaux nous permettent désormais de travailler en équipe sans avoir besoin de partager le même espace, « il est souvent fondamental d’avoir des réunions présentielles et sociales ». Il ne s’agit pas seulement de « nous développer socialement et pouvoir apprendre de nos collègues », mais « en travaillant ensemble, nous pouvons détecter beaucoup de détails comme la communication non verbale, qu’il est plus difficile d’avoir lors d’une vidéoconférence ». 

En encourageant la digitalisation, Herrero croit qu’il est possible de gérer à distance le personnel en restauration, ainsi que d’autres domaines comme les finances ou les achats. Pour un département d’opérations ceci est plus compliqué, du moins sur l’ensemble de ses fonctions. Chez Manolo Bakes, les responsables de départements et de sites peuvent gérer beaucoup de fonctions de leur poste à distance grâce aux technologies dont ils disposent. « Mais il y aura toujours du travail à faire sur site, comme les inventaires, améliorations opérationnelles, etc. ». 

En conclusion, pour Herrero « les personnes sont au cœur des entreprises ». C’est pour cela que les relations sociales entre tous les membres de l’organisation « sont fondamentales pour notre propre développement personnel et pour promouvoir la culture et philosophie de l’entreprise internement et extérieurement ». 

Cafetería Narvaez